2019   -    

  2019 - > > 2014 - 2015

Les prix de limmobilier flambent , le prmices de la crise apparaissent Sfax

 
LinkBack
08-03-2015, 08:43 PM   #1
by Haifa Wahbe
Senior Member
 
: 4 - 6 - 2013
: 39,182
Les prix de limmobilier flambent , le prmices de la crise apparaissent Sfax



 


Rencontr en marge de la 13me dition du salon mditerranen pour le btiment, Medibat, Faouzi Ayadi, promoteur et fondateur-directeur du site bourseimmo a accord Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a dnonc la hausse remarquable des prix de limmobilier, appelant lEtat jouer pleinement son rle et assurer lquilibre du secteur foncier. Interview :

Quelles sont les caractristiques du secteur immobilier en Tunisie ?

Le secteur de limmobilier en Tunisie se caractrise par deux faits majeurs. Primo, les prix ont grimp partout dans tout le pays sans exception mais des pourcentages et des degrs qui varient dune zone une autre et dune catgorie une autre. Aujourdhui, on enregistre une hausse quivalente 6% voire parfois 12% dans certaines autres zones. Pour le foncier, les prix ont augment dau moins 15%.

Cette hausse sexplique par deux facteurs, un taux dinflation lev, et le fait que le foncier reste toujours le refuge des investisseurs. Au dfaut de rentabilit en investissement dans le march financier, les gens sorientent de plus en plus vers le foncier.

Le deuxime fait est que les matriaux de construction et la main duvre ont connu une hausse remarquable.

Ajoutons cela la lenteur des procdures administratives depuis la rvolution, que ce soit au niveau de lautorisation ou encore celui des services connexes comme le branchement, la Steg, la Sonede et lONAS. Ces services prennent, aujourdhui, de plus en plus de temps, ce qui fait que le cycle de construction dpasse les trois ans.

Toutes ces donnes font que le march de limmobilier devient un peu satur. La demande existe mais le pouvoir dachat est limit et frein par rapport aux prix de vente.

Est-ce la crise ?

Crise ! non ce nest pas facile de dfinir une situation pareille de crise. On peut parler dun rythme ralenti des ventes. On peut aussi parler dune offre qui peut dpasser en quelque sorte la demande.

Si on fait la cartographie, on peut trouver que la demande existe encore dans certaines zones comme lAouina, le Lac, lAriana, cit Al Ghazala et El Medina Jadida. Des zones qui sont encore acceptables en termes de prix.

En revanche, toutes les zones balnaires sont en difficult de vente sans exception, et ce pour deux raisons. Ces zones contiennent des projets touristiques et semi-touristiques alors que le secteur du tourisme est en stagnation depuis la Rvolution et la demande des Tunisiens ltranger en termes dimmobilier est en baisse.

Le gouvernorat de Sfax cultive une caractristique un peu bizarre, les prix ont gonfl, le foncier a tripl bien que linfrastructure ne soit pas viable. Le rythme de vente Sfax est actuellement trop bien alors que la fourchette des prix est aux alentours de 1500DT/m2. Loffre est trs grande par rapport la demande. Les petits et micro projets sont partout Sfax. Si on peut parler de crise, cest que ses prmices commencent apparatre Sfax. Si la demande nvolue pas dici une anne, on pourra parler dune crise.

Et pour les nouveaux projets ?

Les nouveaux projets sont aussi en baisse par rapport au rythme habituel. On recense 350 projets en cours de commercialisation. Cependant, le nombre des projets qui ont au moins deux ans ont augment.

Aujourdhui, il faut parler au minimum de 3 ans pour que le projet soit complt. Et pour la vente, on peut parler de 4 ans. En revanche, la vente sur plan a diminu voire mme disparu cause de la diminution des fonds propres.

La hausse des prix est-t-elle lie la Rvolution ?

La certitude, cest que, depuis la rvolution aujourdhui, le taux dinflation na cess daugmenter, do la hausse des prix de limmobilier. Les prix ont doubl voire tripl indpendamment de linfrastructure. De plus, le cot de la main douvre a doubl, ce qui a augment le prix de revient du produit.

Quelles solutions pour matriser les prix de limmobilier?

Dans le secteur foncier, lEtat est appel jouer pleinement son rle comme fournisseur de foncier. LEtat doit tre prsent partout dans le pays pour crer lquilibre pour ne pas arriver ces prix-l. LEtat ne doit pas vendre avec les mmes techniques du priv, savoir lenchre et des prix gonfls.

Si lEtat narrive pas matriser le foncier, il ne pourra pas matriser les autres composantes. Le foncier ne doit pas dpasser entre 18 et 20% du cot total du projet comme cest le cas aujourdhui o cela atteint actuellement 30%.

Bien plus, on est en train de construire avec les mmes techniques de construction, lesquelles sont lentes et ncessitent des rparations. Il faut dautres procds et techniques cologiques et rapides pour comprimer les dlais et garantir une bonne qualit.

Par ailleurs, si on va continuer avec le mme rythme, le secteur sera dconnect du pouvoir dachat des Tunisiens et en dcalage avec la ralit.

africanmanager











, , , , , ,

..







Les prix de lMimmobilier flambent < le prmices de la crise apparaissent Sfax

news press    

()

Les prix de limmobilier flambent , le prmices de la crise apparaissent Sfax


2014 - 2015


« | »



09:44 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.5
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Friendly URLs by vBSEO
3y vBSmart
...