2019   -    

  2019 - > > 2014 - 2015

 
LinkBack
26-06-2013, 08:46 PM   #1
by Haifa Wahbe
Senior Member
 
: 4 - 6 - 2013
: 39,182



 


     lg.php?bannerid=194&
Mercredi 26 Juin 2013


     tapa.gifLa moiti des lves des tablissements ducatifs du gouvernorat de Tunis ont essay la drogue y compris le tabac et l'alcool, selon les rsultats prliminaires d'une tude exprimentale sur la consommation du tabac et de l'alcool, entreprise, cette anne, par la direction de la mdecine scolaire et universitaire.      toxicomanie.jpg
Lors d'une journe de sensibilisation organise, mercredi l'hpital Razi La Manouba, l'occasion de la journe mondiale de lutte contre le tabac, le directeur gnral de la sant, Nabil Ben Saleh a soulign que les lves qui ont essay une substance stupfiante sont rpartis entre garons (61,1) et filles (40,9). Il s'avre, aujourd'hui, imprieux d'aprs ces chiffres, de bien tudier ce phnomne dangereux afin de traiter les comportements dlinquants de l'adolescent, a- t-il soutenu.
Le responsable a soulign, dans une allocution prononce au nom du ministre de la sant, Abdellatif Mekki, que la situation actuelle ncessite de dvelopper les stratgies de lutte contre la toxicomanie et ce en collaboration avec toutes les parties concernes (famille, police, douane, justice, associations non gouvernementales, structures de la jeunesse, des sports, de l'enfance et de l'ducation, les professionnels de la sant). Il s'agit, en outre, a-t-il dit, de rationaliser la consommation des mdicaments, en particulier, ceux qui agissent sur le systme nerveux, de rviser les lois sur la drogue de manire rapprocher l'approche mdicale, qui estime que le toxicomane est un malade, de l'approche juridique qui le considre comme un criminel. "On oeuvre, actuellement, permettre au toxicomane de se soigner sans pour autant l'exonrer de sa responsabilit et ce dans le cadre d'un partenariat solidaire entre, d'une part, le ministre de la sant et d'autre part, les ministres des affaires sociales, de la justice et de l'intrieur, en plus du tissu associatif.
L'approche nationale dans ce domaine est fonde, a-t-il indiqu, sur la dimension prventive travers le renforcement de la prvention et de la sensibilisation aux dangers des drogues.
Les mdecins spcialistes ont parl des raisons qui poussent la gent fminine s'adonner la drogue, citant en particulier, la souffrance psychologique et le poids de la responsabilit. Ils ont pass en revue les consquences de la toxicomanie sur la sant de la femme et sur le ftus











, , , , , ,

..







kwt jghld` ,ghdm j,ks [vf,h hglo]vhj

news press    

()


2014 - 2015


« | »



06:48 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.5
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Friendly URLs by vBSEO
3y vBSmart
...